Accueil > Territoires et Transports > Le projet transports au service de (...)
Le projet transports au service de la santé des habitants de l’agglomération
par Jean-Pierre Bigorgne, vice-président de Quimper Communauté
mis en ligne le lundi 18 juin 2012

Les gaz d’échappement des moteurs diesel sont désormais classés parmi les « cancérogènes certains » pour les humains par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ/IARC), l’agence pour le cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Voir en ligne : http://ecolosolidaire.europe-ecolog...

Les experts estiment que les preuves montrant qu’une exposition aux gaz d’échappements de moteurs diesel associée à un risque accru de cancer du poumon sont suffisantes pour classer ces gaz dans le groupe des cancérogènes certains pour les humains (Groupe 1).

« Les preuves scientifiques sont irréfutables et les conclusions du groupe de travail ont été unanimes : les émanations des moteurs diesel causent des cancers du poumon », a déclaré le docteur Christopher Portier présidant le groupe.

« Etant donnés les impacts additionnels pour la santé des particules diesel, l’exposition à ce mélange chimique doit être réduite dans le monde entier », a-t-il ajouté dans une déclaration.

En 2010, le transport routier a été responsable de 55% des émissions d’oxyde d’azote (NOx) en France, issues en particulier des véhicules diesel. Les poids lourds diesel et les voitures particulières diesel catalysées sont les plus polluants, selon le dernier inventaire d’émissions 2010 du Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa)* réalisé pour le ministère de l’écologie et publié mercredi 13 juin.
L’oxyde d’azote constitue, avec les particules fines, la pollution majeure des transports routiers susceptibles de provoquer des troubles respiratoires, notamment chez les enfants, et d’aggraver les troubles des sujets asthmatiques.

Ce nouveau constat confirme la nécessité de développer les transports en commun et les modes doux de manière impérative dans les zones urbaines. Rappelons que les bus au gaz du réseau QUB de Quimper Communauté n’émettent ni particule ni oxyde d’azote.

Le projet transports et le schéma vélo (toujours en étude) de Quimper Communauté sont les réponses de la collectivité destinées à améliorer la santé des habitants de l’agglomération.

Dernières vidéos des élu(e)s KEG

La Lettre
PDF - 965.7 ko
Kemper l’Écologie à Gauche, 5 ans de mandat, un bilan

Sur le Web - Les Blogs


Suivre la vie du site  RSS 2.0  | Plan du site  | Espace privé  |  SPIP  | squelette  |  APRIL   candidats.fr   Contrat Creative Commons